Bonjour,

J'attendais cette semaine avec impatience puisque c'est la sortie du dernier film de Steven Soderbergh : "Effets Secondaires" (Side effects).

Effets-Secondaires-affiche

Je ne sais pas encore si j'aurais le courage d'aller le voir. Mais, je trouve que Steven Soderbergh fait preuve d'audace en mettant en avant les dérives de la médecine contemporaine, celle-là même qui fait autant de dégâts et qu'on n'accuse même pas quand il arrive des désastres tels que des massacres ou des folies meurtrières !!

Steven Soderbergh avait déjà fait état de son parti pris contre l'irresponsabilité des sociétés lors de la sortie du film Erin Brockovich. J'espère que ce film sera à la hauteur de mes espérances concernant l'approche qu'il en aura faite. Voici un petit résumé de l'histoire, ainsi qu'une analyse du site CinéChronicle.com : http://www.cinechronicle.com/2013/04/effets-secondaires-side-effects-de-steven-soderbergh-critique-2-74883/

Puisqu'on parle ici de folies meurtrières, j'en profite pour vous livrer le dernier article de Nicole Delépine : responsable de l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital universitaire Raymond Poincaré à Garches (fille de l'un des fondateurs de la Sécurité Sociale et thérapeute engagée, elle a récemment publié La face cachée des médicaments.) Elle relate dans cette interview la dangerosité de prescrire à tout va des psychotropes insuffisamment contrôlés et étudiés. Elle remet en cause ces antipsychotiques très dangereux, qui induisent souvent (comme tous les psychotropes à long terme) les effets inverses pour lesquels ils sont prescrits. Dans cet article, on y découvre que le dangereux tueur des enfants de l'école américaine de Sandy Hook en décembre 2012 avait absorbé un de ces antipsychotiques.

Si la fusillade de Newtown a relancé le débat sur les armes à feu, elle a aussi soulevé le problème des antipsychotiques. Le meurtrier, Adam Lanza, était sous Fanapt, un médicament controversé aux effets secondaires particulièrement lourds : agressivité, paranoïa, délire ou encore crises de panique.

Voici l'article :
http://www.atlantico.fr/decryptage/crises-folie-meurtriere-ces-antipsychotiques-dangereux-et-insuffisamment-controles-nicole-delepine-588975.html?page=0,0

Bonne lecture